Rejoignez les
34722 abonnés

Le voyage plus rapide que la lumière dans l’espace semble moins inaccessible

Publié le par Nikopik dans la catégorie Culture, High Tech

Nombreuses sont les oeuvres de science-fiction à imaginer une humanité colonisant d’autres planètes, le principal problème aujourd’hui étant qu’il faudrait de très nombreuses années pour nous rendre vers d’autres systèmes solaires…

Si nous sommes encore loin d’avoir trouvé un moyen de propulsion allant à la vitesse de la lumière (ce qui nous prendrait tout de même 4 ans de voyage pour rejoindre le plus proche système…), des scientifiques ont trouvé une astuce pour contourner cette limitation : déformer l’espace-temps devant un hypothétique vaisseau spatial, afin de parcourir de très grandes distances sans franchir les limites des lois de la physique.

Une ruse qui s’avérait malheureusement bien trop gourmande en énergie pour être un jour mise en pratique, puisqu’un tel dispositif demandait une masse d’énergie équivalente à la masse de Jupiter pour déplacer un vaisseau spatial à taille humaine…

Sauf qu’un chercheur de la NASA a semble-t-il trouvé quelques trucs pour réduire cette masse d’énergie nécessaire à la taille d’un vaisseau grand comme la sonde Voyager 1, ce qui nous laisse l’espoir de pouvoir un jour réaliser le rêve de dizaines d’auteurs de science-fiction :-)

L’idée d’utiliser la déformation de l’espace grâce à de la matière exotique a été émise en 1994 par un chercheur mexicain, suggérant que le vaisseau soit entouré d’un anneau de matière exotique créé par un afflux considérable d’énergie pour le faire déformer l’espace-temps devant et derrière le vaisseau, et ainsi se déplacer 10 fois plus vite que la vitesse de la lumière en respectant les lois de la physique traditionnelle.

Harold White, du NASA Johnson Space Center, a determiné qu’en ajustant le design du vaisseau et en faisant vibrer la matière exotique, il était possible d’utiliser une masse d’énergie bien moindre pour déplacer un objet.

Lui et ses collègues conduisent actuellement des expériences dans le but d’arriver à déplacer ainsi des particules via des mini-portes des étoiles, et espère ainsi valider son hypothèse, qui pourrait à long terme permettre à l’humanité de quitter son berceau et de coloniser d’autres mondes extraterrestres.

Le jour où une nouvelle planète s’ouvre à l’humanité avec de bonnes conditions de vie (pas sur Mars quoi), je n’aurais quasiment qu’une seule question à poser : Où est-ce que je signe pour embarquer sur ce nouveau monde ??? :-P

Source et Image



10 réponses à Le voyage plus rapide que la lumière dans l’espace semble moins inaccessible

  1. Ywen

    L’idée d’utiliser la déformation de l’espace grâce à de la matière exotique a été émise en 1994 par un chercheur mexicain.

    La « matière exotique » ^^ ? Un genre d’épice mexicaine ?

    • atmoner

      j’aurais dit une liqueur de noix de coco :D

  2. durand

    Le terme matière exotique désigne toute matière qui ne se comporterait pas comme la matière baryonique : matière dont la masse serait négative, matière noire, etc.
    Aucun exemple de matière exotique n’a encore été mis en évidence. dixit wikipedia.
    la matiere noirez n’est pas hypothétique car elle entre dans les calculs de la masse de l’univers et découle des équations d’einstein. mais il n’y a encore que des observations indirects de sa présence. de la à la prodsuire, stocker, utiliser pour voyager, le pas est énorme.

  3. Lord Steven

    « …conduisent actuellement des expériences dans le but d’arriver à déplacer ainsi des particules via des mini-portes des étoiles »

    Ca fait longtemps qui j’y ai joué mais c pas un peu comme ça dans Half-Life ?

  4. Stephane

    Cela ressemble plus à de l’hyper-espace (Babylon 5) ou encore de la distorsion (Star Trek) le principe étant toujours de modifier l’espace pour aller du point A au point B par une sorte de raccourci. Le mieux étant bien sûr de replier l’espace lui même (Dune).

  5. sovereign

    Si je ne me trompes pas Nikopik vous faites là référence à la métrique d’Alcubierre (en tout cas l’image de l’espace-temps déformé en avant et arrière du vaisseau y correspond parfaitement).
    En tout cas c’est une excellente nouvelle. A un bémol près : on ne sait pas encore créer de la matière exotique. Quand à l’utiliser well ;)

  6. Buzut

    « Le jour où une nouvelle planète s’ouvre à l’humanité avec de bonnes conditions de vie (pas sur Mars quoi), je n’aurais quasiment qu’une seule question à poser : Où est-ce que je signe pour embarquer sur ce nouveau monde ??? »

    Moi je veux savoir si y’a un ping raisonnable et un bon debit avant de partir a plusieurs année lumieres des datacenters :)

  7. Ann O'nym

    On y est presque, il ne reste plus qu’à trouver cette « matière exotique ».
    Mouarf !

  8. David Latapie

    Un article en anglais sur le « raffinnement d’Alcubierre » (le terme est de moi) : http://www.extremetech.com/extreme/136408-nasa-working-on-faster-than-light-travel-says-warp-drives-are-plausible

  9. missemini

    exotique ? donc sur une autre planète il ne reste plus qu’à aller la chercher…mdr

Ajouter un commentaire