Share
L’arrivée prochaine de l’iPhone 5 pousse Foxconn à enrôler de force des étudiants

L’arrivée prochaine de l’iPhone 5 pousse Foxconn à enrôler de force des étudiants

Alors que tous les grands médias se pâment devant l’arrivée prochaine de l’iPhone 5 (qui à mon humble avis, sauf surprise, sera fortement décevant), le sous-traitant choisi par Apple continue d’abuser des travailleurs chinois pour produire des iPhones à des prix modiques, afin de maximiser la marge de la marque à la pomme croquée.

Après les suicides dus aux conditions de travail horribles, voici maintenant que des accusations tendant presque vers l’esclavagisme tâchent l’arrivée du nouveau smartphone attendu comme le messie par les Apple fans…

D’après le New York Times et l’ONG China Labor Watch, Foxconn, le fabricant des petits appareils Apple, a eu vraiment du mal à tenir le calendrier imposé par la firme américaine pour la sortie prochaine (le 21 septembre) de l’iPhone 5.

La solution trouvée par le sous-traitant ? Forcer les étudiants situés dans les écoles et universités alentour de travailler pour 192 € par mois, 6 jours / 7, 12 heures par jour.

Comment Foxconn a-t-il procédé pour enrôler de force des milliers d’étudiants ? C’est plutôt simple : les usines du géant chinois sont implantées dans des régions où il n’y a pas grand-chose d’autre que lui dans les environs, afin de conserver une main d’oeuvre pauvre à faible coût. Puisqu’il s’agit d’un énorme creuset d’emploi divers et variés, des écoles se sont implantées autour afin de permettre à leurs étudiants de pouvoir faire des stages professionnels au sein de ces usines.

Foxconn possède donc la main-mise sur ces écoles, et a pu imposer la suspension des cours pendant la durée nécessaire pour forcer les étudiants à travailler pour lui.

Je parle de forcer, car quand vous êtes un étudiant sans le sou, paumé dans une région reculée où la seule activité est de travailler pour une gigantesque usine de production, et que vous n’avez plus de cours assurés dans votre université, vous n’avez je pense pas bien le choix que de devoir travailler pour un salaire miséreux pour fabriquer des iPhones, vendus à prix d’or par une entreprise extrêmement cynique.

Bien entendu, le sous-traitant dément officiellement : « depuis longtemps nous avons une politique de stages de courte durée en collaboration avec des écoles de formation professionnelle en Chine. Les participants à ce programme de stage ont tous l’âge légal pour travailler en Chine et représentent 2,7 % de sa main-d’œuvre. Son programme s’étend d’un à six mois, et les étudiants sont libres de le quitter à tout moment ».

On imagine aisément qu’un étudiant osant s’opposer à ce travail forcé ne se verra pas proposer de job à l’issue de son cycle d’études tournant exclusivement autour de Foxconn, et qu’il n’a malheureusement pas bien le choix que de coopérer pour assurer son avenir financier (pour ne pas dire sa survie).

Et Apple qui va ensuite se vanter de gagner bien trop d’argent et qui claironne à qui veut l’entendre qu’ils ne savent pas quoi en faire…

Je vous recommande de voter avec votre portefeuille si vous ne souhaitez pas cautionner de telles pratiques.

Source et Image

20 Commentaires sur cet article

  1. Tout un article pour casser la marque à la pomme en suivant des pseudo-arguments déjà corrigés, article trés constructif !
    Foxconn à déjà fait l’objet d’une enquête, pas besoin de se jeter dessus 7 mois plus tard (et par hasard juste avant l’arrivé du prochain Idevice…).

    Répondre
    • T’es gentil mais ce ne sont pas les mêmes faits que ceux reprochés il y a 7 mois…
      Et c’est bien normal que l’info sorte juste avant la sortie, puisque c’est cette sortie prochaine qui a provoqué cet abus !

      Répondre
  2. En gros c’est la faute d’apple si les chinois sont payés un euro par mois ?
    Il faudrait peux être que leur gouvernement se sorte les doigts..
    Bon c’est sur qu’avec le nombre de commandes ( 1, 20 , 50 millions ?) qu’ils ont du recevoir pour le petit dernier, ça n’a pas du aider les choses, c’est ça le rush.

    Répondre
    • Non, c’est la faute d’Apple s’ils choisissent délibérément un fournisseur peu scrupuleux, mais pas cher, et qu’ensuite ils communiquent sur le fait qu’ils soient riches à ne plus savoir quoi en faire.
      Ne vois-tu pas ici une sorte de décalage ?

      Répondre
  3. Si mais bon, c’est la strategie de pas mal de boites…

    Répondre
    • Et puisque tout le monde le fait, c’est une raison pour l’accepter et ne pas le dénoncer ?

      Répondre
      • C’est généralisé. On n’aurait pas d’ordinateurs, de smartphones (n’importe quelle marque), de serveurs et autres gadgets aussi peu chers sans ce type de pratique.
        Nous sommes tous complices.

        Répondre
  4. @Tom : Quand on est une des plus grosses sociétés IT du monde, on se doit d’imposer une éthique.
    Donc il est normal de critiquer Apple, et si tu étais un peu ouvert tu aurais remarqué que Nikopik a aussi dénoncé cela chez d’autres société :
    http://www.nikopik.com/2012/08/au-tour-de-samsung-de-lg-et-de-motorola-de-faire-travailler-des-gosses.html

    Répondre
  5. Imaginons que les produits Apple soient produits en Europe, que les employés aient un salaire et des horaires Européen … Qui serait d’accord pour aller travailler a la chaîne ? Combien coûterais alors un IPhone ? Et surtout, que ferais ces employés Chinois pour vivre ?
    Pendant que tu écris ces articles critiquant les méthodes de quelques géants économiques , bien au chaud et avec tout le confort Européen, les ouvriers que tu dis « esclaves » sont bien content d’être payés 192E par mois, et ça ne les déranges pas de travailler 12h par jours … D’autant plus qu’ils ne touchent pas le RMI, ni les diverses allocations que l’on peut toucher en France.
    Pour avoir travaillé en Thaïlande, 192E c’est suffisant pour y vivre. En Chine c’est pareil.
    Avant de critiquer des entreprises comme Apple ou autre, et plaindre ces employés, tu devrais aller faire un tour dans un pays semblable, tu devrais côtoyer des travailleurs du tiers monde, et tu te rendrais compte que ce que tu décris dans ton article est bien loin de la réalité.

    Répondre
    • Tes arguments pourraient presque être crédibles !
      Je dis presque, car tu penses que je suis choqué d’un point de vue occidental. Sauf que ceux qui signalent le problème sont une ONG chinoise, dirigée par des chinois, deux journaux chinois, et des étudiants chinois impliqués.
      Même eux sont choqués par le comportement de Foxconn…
      Merci de lire au moins la source avant de juger hâtivement. Tu es complètement à côté de la plaque.
      Et merci aussi de ne pas me donner des conseils bidons et des préjugés à 2€ : j’ai déjà pas mal voyagé et discuter avec des gens de pays plus ou moins pauvres. Je sais de quoi je parle, contrairement à toi qui vient essayer de me donner des leçons.
      Ok pour critiquer, mais un minimum d’arguments solides basés sur la réalité des faits est un minimum…

      Répondre
      • ONG Chinoise … Belle oxymore. Je ne suis absolument pas convaincu par ces sources …
        Je ne parles pas de voyager et rencontrer quelques personnes … J’ai vécu la-bas, j’ai côtoyer des ouvriers qui étaient paye 100 euros par mois, et je ne parles pas du confortable six jours sur sept des chinois, je parles de sept jours sur sept, 14h sur 24. Et je ne penses pas qu’il y ai meilleur argument que la réalité elle-même …
        Et désolé pour le ton de donneur de leçon, c’était très déplacé de ma part.

        Répondre
  6. Très bon article, qui nous oblige à nous rappeler que derrière chaque matériel électronique ou autres, il y a :
    – des gens exploités et payé une misère
    – une pollution de l’environnement
    – une surexploitation des ressources

    Après que ça soit Apple ou autres, pour moi c’est pareil. Le but de chaque entreprise est d’augmenter ses bénéfices au détriment du reste. La société de consommation, nous « pousse » à changer régulièrement notre équipement pour maintenir le bénéfices des entreprise. C’est surtout cet aspect qu’il faudrait rénover.

    Étant un gros utilisateur de périphérique depuis 10 ans, j’ai de plus en plus de mal avec la politique fermée de la compagnie. Leur appareils sont novateurs, mais je pense déjà à mes tourner vers d’autre alternatives. Puis mon iPhone 4 32Go fonctionne encore donc le 5 sera sans moi.

    Répondre
  7. J’avais fais un autre article antiapple (http://etudiant-libre.fr.nf/news-98.html) (désolé, autopromotion).
    Bref, du gaspillage de ressources et de futilité. Apple est l’allégorie de la société de consommation.

    Répondre
  8. Nico38660

    Le pb d’éthique dans les usines n’est pas nouveau et il ne faut pas faire l’hypocrite.
    Ce genre de comportement existe aussi en Europe (voir les pays de l’Est).

    Je dirais que NOUS, en tant que consommateurs de ce genre de produits (y compris moi-même), sommes responsables.

    On fait semblant de ne pas voir puisque ça se passe à des milliers de kms mais la réalité est là.
    Nous, les riches, pour nous acheter nos petits gadgets et jouets, faisons travailler des gens dans des pays « pauvres » qui n’ont pas la même vision de droit des travailleurs et des droits de l’homme.

    Après, ce que je regrette, c’est qu’Apple qui se panne de tous les superlatifs et qui représente une réelle philosophie, soit en fait un boite comme les autres avec une éthique de marchand de tapis de marché !!

    Qu’il est beau le monde « moderne » …

    Répondre
  9. j’hallucine sur certains coms… serieusement ! Le gars est tellement pro apple qu’il considere « normal » ce genre de putain de pratique de connards fini. Reveille toi mec, si tu ne ressens aucune animausité envers cela, c’est que t’es un vrai con point.
    Certe les poduits apple sont attrayant c’est certain, mais rien n’empeche une entreprise aussi puissante qu’apple a adopter un politique tout simplement de respect envers son personnel. Ah si, les chiens d’actionnaire seulement.
    Etre en competitivité ok mais de la a signer un pacte avec le diable ya du chemin. Et ouvre les yeux, ils n’ont AUCUN remord. Super la marque apple, geniale comme marque, ca se vante de partout, joue les compagnies mystique et pratique l’esclavage d’enfant. c’est sur c’est acceptable !

    Répondre
  10. Je ne cherche pas à défendre Apple ou FoxxCon, mais j’ai trouvé ça assez intéressant :
    http://www.ted.com/talks/leslie_t_chang_the_voices_of_china_s_workers.html

    Répondre
  11. Si on fait fermer ce genre d’usine, les travailleurs de celle-ci ne risque t-ils pas de finir à la rue et donc sans salaire ?

    C’est une vraie question ^^ et je précise que je ne suis pas pour l’esclavage 🙂

    Répondre
    • Le même argument permettrait de diminuer drastiquement les salaires de tout le monde sur la planète juste pour « rester compétitif » ou délocaliser, au choix.
      Oh mais c’est déjà le cas :3

      Faisons une autre analogie, vaut-il mieux avoir un système judiciaire corrompu, ou pas de justice du tout ?

      Répondre
  12. Il faut remettre un certain contexte à tout cela.
    La Chine connait actuellement sa révolution industrielle. Ce qui amenes son cortège de choses positive et bien sûr négative.

    Positive où dans le sens, Tout comme le monde occidental à l’époque, La Chine connait un boum économique florissant et permets a des personnes de pouvoir travailler, d’avoir un salaire et donc d’avoir un niveau de vie plus conséquent qu’en restant à son village. C’est assez basique comme vision je le reconnait.

    Et Négative dans le sens où il y aura toujours des excés tant que l’homme sera..un homme : Si les donneurs d’ordre et donc les clients exige un certain seuil de rentabilité pour son produit, l’usine, la société en face fera tout pour garder le marché. Surtout dans un pays où le droit du travail et de l’homme sont aussi opaque. Ce que nous étions il n’y a pas encore très longtemps.

    Maintenant sur ces affaires, il ne faut pas se leurrer : Apple et Samsung ne sont pas les premiers et pas les derniers. La course au profit engendrera toujours un déséquilibre avec au début de la chaîne une exploitation souvent légale dans le sens où tout le monde ferme les yeux du moment que tout le monde y gagne et au bout de la chaine avec un consommateur qui en attends désormais toujours plus, plus vite.

    Répondre
  13. Tout un article dans le dernier micro hebdo sur apple et son service de cartographie si important aujourd’hui sur les smart.
    Moi aussi, je ne suis plus un fan de cette marque à la pomme ; trop verrouillé désormais, trop commercial.
    http://www.01net.com/editorial/573565/facebook-suspend-son-outil-de-reconnaissance-faciale-dans-lue/

    Répondre

Laisser un commentaire