Share
Deux visions bien sombres de l’avenir…

Deux visions bien sombres de l’avenir…

Lorsqu’on s’aperçoit jusqu’où certaines entreprises ou quelques bien-pensants sont prêts à aller pour surveiller nos moindres faits et gestes… la référence culturelle qui revient souvent est l’oeuvre de George Orwell, 1984.

Bien qu’extrêmement visionnaire pour son époque, 1984 a une vision diamétralement opposée au livre Le Meilleur Des Mondes d’Aldous Huxley, lui aussi très sombre et pourtant extrêmement crédible.

Voici une petite BD (en version originale) qui compare les deux visions de ces auteurs, nous promettant un avenir bien sombre si nous ne restons pas vigilant à propos de nos libertés, mais aussi de nos loisirs…

Et si notre futur risquait d’être composé d’un mélange de ces 2 visions pessimistes ? 🙁

Source et Image

9 Commentaires sur cet article

  1. « Et si notre futur risquait d’être composé d’un mélange de ces 2 visions pessimistes ?  » …..Bien vu, c’est bien ce que je pense, et encore y’a d’autres parametres qui vienne noircir le tableau..

    Répondre
  2. J’ai dû rien comprendre car je vois pas ce que la version de huxley a de pessimiste …

    Répondre
  3. Ann O'nym

    Je ne sais pas si notre futur ressemblera à celui de Orwell mais notre présent ressemble déjà à celui de Huxley ! 🙁

    Répondre
  4. kouglov

    Huxley semblais avoir déjà prévu un monde ou les quelques informations réelles étaient noyées dans un flot d’informations pulbicitaires vantant les mérites d’une technologie gentille et bien proprette. L’exact monde d’aujourd’hui.
    Le Galaxy S3 nous fai oublier les conditions de travail en chine sans aucun doutes.
    Huxley est pessimiste pour notre sens critique et notre abilité à nous faire une idée précise et personelle sans reposer sur le dicta des médias.
    Orwell semble à première vue à l’exact opposé, mais après avoir bien regardé, on se rend compte que c’est exactement la même chose. La méthode change, c’est tout.
    Quoi qu’il en soit, pourvu qu’il y ai un réveil mondial des cultures, car c’est enssemble qu’on construit le futur, pas chacun dans son coin.

    Répondre
    • « … car c’est enssemble qu’on construit le futur, pas chacun dans son coin. »

      Je pense que c’est les deux à la fois. Il faut à la fois agir en accord avec ses principes tout en sensibilisant ses proches à leur montrer qu’il est possible d’agir à son échelle. Il ne faut pas s’imaginer qu’un jour, toutes les consciences se réveilleront d’un coup et sortiront dans la rue comme une seule et même personne. C’est petit à petit, de pair à pair, lentement certes mais sûrement, que le changement viendra.
      Quand on parle de changement – et cette infographie le montre bien, penser que l’Homme est un bisounours est une grave erreur. L’Homme est un animal comme un autre, il veut survivre et dominer.

      Ces livres devraient être donnés à lire à tous les enfants en âge de réfléchir par eux-mêmes. Moi, de mon côté, faut que je trouve Le Meilleur des Mondes. Déjà que 1984 m’avait retourné l’esprit quand je venais de le lire (et me le retourne encore aujourd’hui), alors Huxley… La clef: rester lucide.

      Répondre
  5. Jack Harper

    « kouglov […] car c’est enssemble qu’on construit le futur, pas chacun dans son coin ».

    Si vrai mais utopique. « Panem et circenses ».

    Répondre
  6. kouglov

    @Jack Harper : Hé oui, malheuresement utopique. Mais je persiste à croire qu’un jour, mes voeux se réaliserons.

    Répondre
  7. Et pour ceux qui cherchent Le Meilleur des Mondes en PDF et gratuit (domaine public), je l’ai trouvé: http://www.oasisfle.com/ebook_oasisfle/Huxley,%20Aldous%20-%20Le%20Meilleur%20Des%20Mondes.pdf . 1984 est plus simple à trouver dans mes souvenirs.

    Répondre
  8. J’avais écris un article sur ça : http://etudiant-libre.fr.nf/news-111.html
    Et malheureusement, c’est bientôt le cas !

    Répondre

Laisser un commentaire