Rejoignez les
34720 abonnés

Un projet qui dénonce l’absence de sécurité des caméras de surveillance

Publié le par Nikopik dans la catégorie Bricolage geek, Sécurité

La prolifération des caméras de surveillance a normalement pour but de prévenir la criminalité et de pouvoir contrôler plus facilement les mouvements sociaux et les déplacements des personnes suspectes.

Pourtant de nombreuses études scientifiques ont démontré l’inefficacité des systèmes de vidéosurveillance en général (par exemple en Grande-Bretagne, l’un des pays les plus équipés d’Europe, seuls 3% des crimes sont résolus grâce aux caméras de surveillance, et l’effet dissuasif reste très faible), les coûts très importants qu’ils entraînent et surtout les atteintes possibles à la vie privée…

À l’heure où les principaux composants des caméras de surveillance se retrouvent dans des produits grand public de plus en plus abordables (babyphones, caméras intérieures, etc.), un projet ayant pour but de sensibiliser les gens aux dangers d’utiliser de tels produits est en train de voir le jour, ces joujoux technologiques ne prenant même pas la peine de sécuriser la transmission des flux vidéo…

The 2.4Ghz project a pour but de faire prendre conscience à une majorité de personnes que lorsqu’ils utilisent ce genre de produits, ils diffusent en vidéo ce qu’il se passe dans leur intérieur, et que ce flux est très facile à intercepter !

Pour se faire, un dispositif comprenant un écran LCD et un récepteur sans fil capte les flux vidéo non sécurisées dans une zone et les diffuse dans la rue, à la vue de tous :

De quoi faire réfléchir les passants qui vont vite se rendre compte que l’espionnage de leur intérieur devient très facile pour n’importe qui, pour peu qu’ils se soient équipés de ces produits de vidéosurveillance très populaires…

Je vous recommande donc fortement de ne pas installer ces saloperies dans votre maison !

Source et Image



7 réponses à Un projet qui dénonce l’absence de sécurité des caméras de surveillance

  1. Ced

    Tout comme la faille de sécurité des caméras ip de chez Trendnet.
    Au final l’effet obtenu est l’inverse de celui escompté.

  2. Snaketc

    Je ne comprend pas le blocage que les gens font sur les caméras IP. Personnellement j’en ai pour surveiller mon fils qui dort et pour sécuriser mon entrée. Si des gens voient mon fils ou mon entrée.. qu’est-ce que cela m’importe. Par contre, le premier qui passe devant ma caméra chez moi, sera filmé et je serais prévenu de suite. Quels risques je prend ?

  3. Ced

    Et bien c’est très simple, en voulant « sécuriser » ton domicile, tu offre la possibilité de pouvoir faire un très bon repérage des lieux sans le moindre risque et anonymement. De plus un metasploit permet de balancer un buffer overflow sur les caméras IP et donc de pouvoir potentiellement les désactiver à distance etc… Sans parler du fait que n’importe qui peux récupérer des images/vidéos de ton fils. En tant que père, il est inconcevable pour moi que n’importe qui puisse surveiller mon fils. C’est pas de la parano, c’est de la prudence. La parano c’est de coller des cam ip partout.

  4. Snaketc

    J’habite en campagne, c’est peut-être ce qui me fait réagir comme ça. Car pour accéder à mon réseau, il faut déjà être proche ce qui limite fortement les personnes pouvant y accéder (sans être rapidement repérées). Et je ne pense pas que « n’importe qui » soit le bon terme. Même si les techniques dont tu parles sont accessibles sur le net, il faut un « minimum » de connaissances en informatique pour le maîtriser.
    Les caméras IP (comme tous les systèmes) n’empêcheront pas un cambrioleur « pro » de rentrer, c’est juste là pour les vandales qui réfléchiront (j’espère qu’ils en sont capables ;-)) avant de pénétrer dans une maison surveillée par ce système.

    • mini

      Auquel cas une ou deux caméras factices (comme les faux radars) suffiront largement, à un coût moindre, et sans risque de fuite.

      • Snaketc

        Disons que le factice ne me permet pas de surveiller le sommeil de mon fils (aller à l’étage au moindre bruit est vite usant). Et cela m’a permis aussi de prouver le vol qu’avait fait un apprenti qui travaillait pour un artisan chez moi… pas très intelligent l’apprenti.
        Mais je le rappelle, je ne suis pas en ville.
        Les caméras ne sont pas LA solution mais il ne faut pas non plus toutes les brûler.

  5. stickerzlab

    le tout est de ne pas baser sa « solution de sécurité » uniquement sur une ou des caméras ip, on peut par exemple coupler cela à un chien féroce, ou un gardien (féroce?), des accès rfid etcetc… tout dépend des besoins et des budgets…

Ajouter un commentaire