Share
Facebook surveille aussi vos conversations

Facebook surveille aussi vos conversations

On savait que le réseau le plus utilisé prenait de plus en plus de liberté pour surveiller vos moindres faits et gestes, allant jusqu’à vous demander de dénoncer vos contacts ou à ajouter dans ses bases de données des personnes qui ne sont même pas inscrites à Facebook !

Un nouveau cap a été franchi avec la surveillance automatisée des conversations sur le réseau social de Mark Zuckerberg, officiellement pour les meilleures intentions du monde…

Les algorithmes de Facebook servent par exemple à détecter de potentiels pédophiles, comme cela a été révélé dans une affaire récente, où un homme d’une trentaine d’années parlait de sexe avec une fillette de 13 ans, et souhaitait la rencontrer à son école.

Le système automatisé de Facebook a alors levé une alerte, retransmise aux personnes chargées de la surveillance du réseau qui ont immédiatement contacté la police, cette dernière ayant arrêté le prédateur sexuel le lendemain.

Si bien entendu la lutte contre la pédophilie est une nécessité, les possibilités de cette surveillance automatisée sont tout de même inquiétantes ! Qui peut savoir ce qui est véritablement surveillé sur le réseau social ? Quelles données sont susceptibles d’être transmises aux autorités ? Et si un jour un illuminé arrive au pouvoir aux USA (ils ont bien eu Bush il y a à peine quelques années…), qui sait ce qu’il pourrait traquer sur la toile à l’insu de tous les utilisateurs ?

Méfiez-vous donc de Facebook : même sur sa messagerie instantanée, des serveurs regardent sans cesse par-dessus votre épaule pour s’assurer que vous n’êtes pas un dangereux pédophile.

Je vous laisse imaginer ce qu’aurait pu donner ce genre de pratiques dans des périodes plus sombres de notre histoire, comme durant les années 50 aux Etats-Unis avec de la chasse aux communistes

Source et Image

6 Commentaires sur cet article

  1. Bonjour Nikopik,

    Bien que je n’approuve pas ce genre de méthode il faut quand même relevé (comme tu l’as fait) qu’elle permet d’éviter de graves problèmes.

    Je lis le blog depuis ses débuts et je trouve tes articles très intéressants mais de plus en plus tournés vers une thèse conspirationniste ou les grandes firmes traqueraient nos moindres faits et gestes.

    « méfiez-vous donc de facebook « …mouai par sûr que discuter de mes cours ou de ma dernière soirée entre potes intéresse zuckerberg au plus point…

    En tout cas ton point de vue est toujours bien expliqué donc merci.

    @+

    Répondre
    • C’est sûr que les conversations anodines ne risquent pas d’intéresser grand monde ^^ Mais il est je pense important de ne pas oublier que tout ce que nous pouvons dire est susceptible d’être analysé, non seulement pour des besoins publicitaires, mais aussi pour détecter de potentiels crimes.
      Pas de théorie de la conspiration de mon côté de te rassure ! Je trouve cela bien peu crédible… Mais il est avéré que de grandes firmes traquent nos faits et gestes.
      Si nous ne sommes pas pour le moment inquiétés, je resterais prudent en cas de changement de gouvernement. Après tout l’histoire n’est-elle pas un éternel recommencement ?

      Répondre
      • Oui, peut-être ai-je trop confiance en la nature humaine ^^ et c’est sur que si j’étais dans un pays en guerre (Syrie) ou une dictature (chine ou Corée du Nord) mon discours serait tout autre…Il est aussi certains que si j’expliquais ton point de vue à mon grand père qui a vécu l’occupation il serait d’accord avec toi…

        D’un autre côté j’ai cru comprendre que tu soutenais le réseau social Google +. Que penses-tu du futur Google Now qui (si tu actives la fonction, fonction que peu d’utilisateurs « lambda désactivera) analysera tes déplacements , tes recherches, tes contacts à proximité..pour offrir un service innovant et une nouvelle façon de proposer l’information ?

        Amicalement, ++

        Répondre
        • J’avoue avoir plus confiance en l’éthique et la transparence de Google. Ce qui m’inquiète, c’est quand les dirigeants actuels prendront leur retraite un beau jour : qui va tomber aux commandes de ce monstre capable d’analyser n’importe quel aspect de notre vie ? :-s

          Répondre
  2. Je ne vois pas là grande nouveauté, on sait tous que tout est passible d’être scanné partout, y compris les e-mails s’ils ne sont pas cryptés.
    Et la dénonciation des pseudos me choque bien plus que ça.

    Répondre
  3. Ppurquoi ne pas prendre Facebook comme ce qu’il est vraiment?
    Un lieu dechange et de partage entre mes connaissances et moi, ce que je met sur facebook n’es donc pas a mon sens privée. Je trouve que se murer complètement ne pas montrer ses photos et toute les restrictions qui découles de la facebookphobie sont d’un ridicule..
    Faut arrêter l’assistanat un peu pour en revenir au sujet ça le choque pas plus que ça, il n’y a rien d’important dans les conversations fb en tout cas pour la part

    Répondre

Laisser un commentaire