Share
Scandaleux : Le filtrage de l’Ethiopie se fait sous la direction de France Télécom !

Scandaleux : Le filtrage de l’Ethiopie se fait sous la direction de France Télécom !

Ce matin je vous parlais de la censure de l’Internet en Ethiopie.

Une actualité véritablement révoltante, les outils pouvant vous conduire en prison étant quotidiennement utilisés par la plupart des internautes…

Oui mais le scandale ne s’arrête pas là, puisqu’un lecteur me signale que c’est France Télécom qui dirige l’unique opérateur éthiopien pour le compte de l’état, et qu’il compte bien utiliser le filtrage par DPI pour ses propres usages !

Bien entendu, la direction éthiopienne se défend d’avoir poussé l’adoption du filtrage par DPI (utilisé en Chine, en Iran, au Kazakhstan, en Lybie…) : « Ça a été une décision ‘des ministères’. On n’a rien à voir là-dedans. »

Monsieur Jean-Michel Latute, détaché de France Télécom en Ethiopie, semble énormémement regretter cette décision, puisqu’il affirme ensuite sans sourciller que le DPI sera utilisé pour surveiller les internautes : « On utilisera une partie de ce service pour contrôler notre bande passante. Ca nous aidera à éviter que des clients abusent, en téléchargeant pleins de films, par exemple. C’est un instrument très utile. » 

La bonne excuse du téléchargement illégal qui revient, grand mal économique de l’Ethiopie j’en suis convaincu… Sauf que les connexions Internet y sont encore facturées à l’usage, et non en illimité, et que les vitesses de téléchargement sont bien moins rapides que nos connexions actuelles, puisqu’il faudrait plusieurs semaines pour télécharger un film !

On sent bien que l’excuse du téléchargement à bon dos, et que la réalité est toute autre…

Saluons tous ensemble l’engagement de France Télécom dans la traque aux détracteurs du régime éthiopien, dont leur seul crime est de vouloir critiquer le gouvernement en place. Merci France Télécom de contribuer à incarcérer des journalistes, des blogueurs et plus simplement de simples utilisateurs de Skype et de MSN !

Serait-ce une bêta test avant le déploiement en France (le supposé pays des droits de l’Homme), histoire de rôder la communication (« on nous a obligé, mais c’est quand même vachement pratique pour surveiller les gens du coup on l’utilise »), de colmater les quelques failles et de faire taire les quelques voix qui s’élèveraient contre le DPI ?

Source et Image

14 Commentaires sur cet article

  1. The Six

    Mais putain c’est révoltant…
    Pourquoi ça fait pas « tilt » dans leur tête ?
    C’est dégoûtant, honteux, révoltant, c’est juste pitoyable au possible…
    Y’a des fois j’ai honte d’être Français. Non en fait j’ai honte de faire partie de la race humaine.

    Répondre
  2. Ca fait pas « tilt » dans leur tête parce que ça fait « tilt » dans leur portefeuilles, tout simplement…

    Répondre
  3. Vous vivez dans un monde de bisounours? Si France Telecom ne le fait pas… un de ses concurrent prendra la place! Si les entreprises arretent de vendre leurs produits (armes, télécommunications, nucléaires) aux « mauvais pays et aux mauvais gens », l’economie francaise en prendra un coup!

    Répondre
    • Et on doit applaudir France Télécom d’avoir accepter le marché malgré les implications amenant à la limitation du droit d’expression et à l’emprisonnement de personnes utilisant Skype ?
      Désolé mais non. Soit tu te révoltes et tu t’exprimes, soit il ne faudra pas s’étonner le jour où FT viendra t’arrêter toi pour utilisation frauduleuse de Skype dans un futur pas si lointain…

      Répondre
    • Baronsed

      Le fascisme ordinaire…

      Répondre
  4. Encore plus scandaleux quand on sait que l’état français est actionnaire, certes pas majoritaire, de l’entreprise…

    Répondre
  5. Niko, désolé de te contredire mais d’après Reflets, il y a un Eagle déjà opérationnel en France. De là à savoir ce qu’il surveille…

    Répondre
  6. C’est révoltant mais que peut-on y faire ? Car en Ethiopie, il y à de nombreuses autres raison de se révolter. En effet, les enlèvements sont monnaies courante ainsi que les pillage par les milices armées sur les population locales. On en parle pas non plus au JT de 20h. Nan c’est tellement plus intéressant de savoir si Ségolène royale va rebondir dans la vie politique. Ou si l’épreuve de philo c’est bien passé pour les lycéens. La fin du monde aura-t-elle lieu en 2012 ?

    C’est vachement plus intéressant que les massacres et la misère du monde …

    Répondre
  7. Pourquoi tu dis France Telecom ? C’est Orange maintenant.
    Eh oui si tu distingues la marque commerciale, dans l’esprit des gens ce n’est pas pareil et ils continueront d’avoir une bonne image d’Orange qui fait rentrer l’argent.

    Répondre
  8. Mon analyse

    C’est drôle, cette histoire me fait penser aux guerres mondiales. Le peuple français attend sagement les ennemis à l’est) et se font plumer à l’ouest.

    A l’état actuel, le coté Est se présente comme un « cirque ». Les français (les médias) ont les yeux rivés sur Hollande et ces (pas « ses » ^^) trois femmes : Merkel, Trierweiler, Royal. Quel sera la suite ?

    si le PS voulait vraiment soutenir Ségo, il n’avait qu’à la placer comme ministre de je ne sais quoi.

    Et l’ouest, que ce passe-t-il ?

    Répondre
  9. c’est quand qu’on va chez orange et qu’on saccage tout ?

    Répondre
  10. juanca

    Arrêtons un peu la parano et l’agressivité gratuite, et cherchez un autre moulin a vent contre qui se battre.
    DPI est utilisé, certes par les pays cités dans l’article , mais aussi par la quasi totalité des pays du monde et aussi par des entreprises et des FAI.
    Faites un tour juste sur wikipédia pour en savoir un peu plus.
    Ensuite, comme toujours France Telecom et Orange ont les épaules larges, alors allez-y.

    Répondre

Laisser un commentaire