Share
Le partage direct de fichiers avec les PirateBox

Le partage direct de fichiers avec les PirateBox

Nos amis les ayant droits auront beau tenter de faire interdire les sites de partage, d’essayer d’imposer le filtrage sur Internet ou la répression automatisée des téléchargeurs… Ils ne pourront de toute façon jamais lutter contre le partage direct de fichiers entre utilisateurs.

En voici la meilleure illustration : les PirateBox, qui vont bien plus loin que le simple échange de disques durs ou de clés USB entre amis.

Basiquement, il s’agit de créer un système transportable créant un réseau Wifi libre d’accès, où les personnes peuvent se connecter en utilisant leur ordinateur, tablette ou téléphone portable pour discuter entre elles, télécharger ou ajouter des fichiers à la PirateBox.

Nul besoin d’être un grand bricoleur pour concevoir ce genre de système, il existe plusieurs possibilités d’utilisation basées sur des logiciels OpenSource :

Impossible de lutter contre ce genre d’initiative, à moins de contrôler les ordinateurs personnels et les smartphones de chaque personne présente dans un lieu public…

Autant dire que le partage de fichiers entre utilisateurs n’est pas prêt de s’arrêter, quoi qu’il advienne d’Internet ^^

Source

23 Commentaires sur cet article

  1. Je vais faire mon chiant, mais personnellement au boulot j’ai pas accès au vidéo youtube.

    Alors oui, il existe pleins de possibilité pour les voirs quand même, ok. Mais les débutants ou ceux qui non pas envie de se faire chier ne peuvent pas comprendre comment marche l’engin. Et qu’est ce qu’il a de différent.

    A l’avenir il serait profitable de faire un bref résumé de la vidéo …

    C’est trop simple selon moi de prendre une vidéo pompé 5 lignes en guise d’accompagnement.

    Mais bref sinon l’idée est super.

    Répondre
    • J’ai justement écrit un rapide descriptif de l’utilisation du logiciel, et je suis allé chercher les liens pour chaque utilisation différente pour que les usages possibles soient bien présentés bien plus clairement que sur le site d’origine selon moi.
      Sympa de me sortir que je « pompe une vidéo avec 5 lignes d’accompagnement »…

      Répondre
    • La vidéo ne t’apportera rien de plus, a tu seulement regarder autour ?
      Les petits signes noir, c’est des caractères, ça permet d’exprimer des idées sans image, sans youtube.
      En plus les caractères bleu t’emmène sur d’autres page quand tu clic dessus.
      Il suffit de savoir lire, tu devrais essayer c’est génial.
      Mais attend d’être chez toi pour apprendre à partager des fichiers, ta peut-être mieux a faire au boulot.

      Répondre
    • J’ai pas regardé la vidéo (par flemme), et ça ne m’a pas empêcher de comprendre la substance de l’article…

      Répondre
  2. J’ai vu aussi qu’il existait le système deaddrop. Ca à l’air amusant mais peu dévelloppé.

    Répondre
  3. je sais pas si on a le droit de laisser des liens mais je l’ai fait
    DSL si il fallait pas

    Répondre
  4. Bin c’est vrai, il y en a plus que 5 de lignes 😉

    Je n’ai pas accès aux vidéos non plus mais si vraiment la vidéo m’intéresse j’ai le choix entre attendre le retour chez moi et la regarder depuis mon tél.

    Pour revenir à ton article, qu’en est il de l’anonymat lorsqu’on installe ce programme sur son android ??

    Répondre
    • Pas de souci sur ça, tu partages les fichiers via le réseau Wifi que crée ton téléphone.
      Ton opérateur ne peut donc savoir que tu es en train de partager des fichiers 😉

      Répondre
  5. Ce qui serait cool c’est un système pareil mais connecté à Internet.Oh wait…

    Répondre
  6. Par contre, il faut avoir un tél rooté pour que cela fonctionne…

    Répondre
  7. Ah pour ceux qui comprennent pas l’article, … Je suis désolé mais dans la vie il faut un peu être autonome et autodidacte. Personne ne mache le travail

    Répondre
  8. Tiens je vais tester ça avec mon vieux EeePC !

    Répondre
  9. On dirait que la « résistance » s’organise ?? 🙂

    Répondre
  10. Heu, la seule chose qui me gène avec la version Android ce sont les autorisations demandées

    Répondre
  11. killthemall

    j’avais déjà entendu parler d’un principe similaire, la freedom box il me semble…

    Répondre
  12. Si ce système connait du succès, les ayants droits provoqueront surement la création d’une brigade de surveillance des réseaux wifi! Je vois déjà les types en civil passer dans les rues avec des appareils capables de localiser rapidement les pirates culturels! Je vais part peut-être un peu loin…

    Répondre
  13. Je pense pas avoir saisit le principe de la chose.. Je l’ai essayé et apparement tout ce que ça fait c’est créer un serveur en local.. mais alors comment fait le reste du monde pour accéder aux documents??
    Je ne comprend pas comment le partage est possible dans ce cas là..

    Répondre
  14. fonctionne tres bien sur mon vieux nexus one. (rom miui)

    par contre je n’arrive pas a uploader plus de 2M depuis la page web. mais c’est pas trop grave puisque c’est plus pour donner que recevoir. de plus le petit t’chat est une bonne idée.

    Répondre
  15. @moi meme

    en fait non la limite etait à 200mb, j’ai pu uploader depuis mon pc sur mon nexus one.
    par contre la premiere fois j’avais essayé depuis une tablette android et la ca n’avais pas marché (sauf pour les photos de moins de 2 mb, d’ou l’erreur)

    en plus je n’ai qu’a utiliser le tether de base de la rom miui et juste lancer PAW.

    me reste plus qu’a augmenter ma microsd.

    J’ai enfin trouvé un nouveau metier pour mon bon vieux telephone

    Répondre
  16. @yago

    ca m’inquietais aussi mais maintenant je comprend. Ca viens du fait que si tu utilise la version paw de base tu as moyen de controler ton telephone depuis un ordi. Avec envoi de sms entre autre, du coup il lui faut l’autorisation.
    Ensuite tu peux installer le plugin pirate box depuis l’interface web. C’est plutot bien fait. je suis passé par cette methode plutot que la facon expliqué sur xda.

    Répondre
  17. Intéressant, je me demande si plusieurs boîtes de ce genre pourraient se relier entre elles et constituer un réseau sans fil publique entre chaque ordi, créant des sortes de bulles internet locales en se passant de FAI.

    Ce serait énorme, gratuit, pratiquement imparable et sans aucune censure. Comme si chaque boîte était une antenne relai perso munie d’un bisque dur pour le partage de données de poste à poste.

    Voilà qui pourrait peut-être sauver internet !

    Répondre
  18. j’ai tester sur la version windows (sans routeur juste le mod  »ad hoc » donc , j’ai installer sur xp puis teste sous windows 7 en client , sa marche mais le probleme et la diffusion de l’ip , si on met ip fixe les gens qui se connecteront devront avoir une ip fixe compatible(les gens sont bete et ne savent pas ) , si on met ip dynamique les gens on juste a ce connecté et hop ! probleme comment leur diffuser l’ip qui peut changer ( pas trop sur mon pc mais bon ) j’ai trouve une parade provisoir , mettre dans le nom wifi l’adresse l’ip de la pirate box locale !! ^^ genre nom ne reseau wifi  » Pirate Http:// 169.254.32.2:7OOO/ «  » c’est la seule solution pour que les gens n’est pas a ce soucier de l’ip compatible , si sont asser malin pour la tapper sur la page de leur explorateur . ensuite il pourront ce connecter , deuxieume petit probleme pas tres grave , la vittese en 11 mbps du mode ad hoc, soit environ 7OO kilo par seconde (aussi bien en up que download )sa reste convenable tout de meme ,identique a une connection 8 mega adsl , j’ai pas reussi a active le mode 54 G en en mode ad hoc ,meme si mes carte reseau le font ( il s’agit d’un option ibss 54 g dans configuration du wifi ) peut etre que le wifi N le fait , dans ce cas il suffirait que le pc soit equiper d’une carte wifi N pour booster un peu tout sa , a 15O Mega , soit directement 1O mo par seconde se qui serait super !
    ensuite il faut bien desactiver le pare feu windows xp et bien enlever le petit cadenas sur l’icone reseau de la carte wifi sinon le pc du cleint ne pourra pas se connecter .ou alord mettte une expetion au firewall de windows .
    voila je vient de passe plus de 3 heure a tester tout sa , sa marche bien , reste a mettre une bonne antenne omni et a diffuser sa autour de l’université pour chopper un max de personne

    Répondre

Laisser un commentaire