Share
Une version super-protégée d’Android développée par la NSA est disponible

Une version super-protégée d’Android développée par la NSA est disponible

Les téléphones gadgets intelligents qui n’étaient autrefois que l’apanage des films d’espionnage sont maintenant devenus une réalité : avec un smartphone acheté à un prix raisonnable, vous pouvez pirater des réseaux informatiques, utiliser votre GPS, faire des recherches sur Internet, utiliser la sonnerie de Jack Bauer dans 24, etc.

Que deviennent alors les super-téléphones des agences gouvernementales ? Ils doivent bien évoluer avec leur temps, et les gouvernements ne vont pas refaire un système d’exploitation complet pour téléphones (je vous laisse imaginer les failles de sécurité qu’il pourrait y avoir ^^).

Ils sont donc partis de ce qui existe déjà en OpenSource, Android, et nous sortent aujourd’hui le fruit de leur travail : une version super-sécurisée du système d’exploitation pour smartphones de Google !

SEAndroid (pour Security Enhanced Android) est un projet développé par la NSA dont le but est de limiter grandement toutes les failles de sécurité dans le système d’exploitation de vos téléphones.

Le projet est basé sur SELinux, un autre projet soutenu par l’agence gouvernementale américaine.

Les applications présentes sur votre téléphone seront alors soumises à des autorisations de sécurité très strictes, limitant grandement les possibles interactions entre elles et avec le système, afin d’isoler les trous dans la sécurité qu’il pourrait y avoir (en effet cela ferait mauvais effet d’avoir le carnet de contacts d’un agent volé grâce à un bête bug de Skype).

Et pas besoin d’être un agent secret pour en bénéficier ! Si vous avez envie de voir comment cela fonctionne et même de tester SEAndroid sur votre téléphone, allez donc faire un tour du côté de la page Wiki du projet.

Le code source est aussi disponible afin que vous puissiez vous aussi contribuer à la sécurité d’Android.

Source

4 Commentaires sur cet article

  1. Juste pour savoir, la NSA n’est pas censé s’occuper de la sécurité nationale des USA?

    J’ai un peu de mal à me dire que ces agences proposent une version complétement clean…
    S’ils dégagent les modifications installées par les opérateurs ou les constructeurs pour ajouter leurs propres mouchards ce n’est pas forcement mieux…

    Répondre
  2. FAULA Jean-Carol

    D’accord avec Arnaud, j’aimerais que des Dev regarde d’abord ce « Mod » pour savoir s’il n’y a pas de mouchard US dedans.
    Ceci dit pour des flottes d’entreprise ca doit être plus que simpa pour les IT.

    Répondre
  3. Yukibouygues

    Heu et sinon pour les mises à jour?

    Répondre
  4. Baalooos

    Pour répondre a vos questions paranoïque, vous utilisez SE Linux sur votre distribution préférée?
    Ben c’est déjà la NSA qui est l’un des gros contributeurs.
    Après c’est de l’open source, donc si vous faites pas confiance libre a vous de jeter un oeil au code.

    @Nico tu as eu l’occasion de tester ou des retour d’expérience dessus? j’avoue que le concept me tente bien 😀

    Répondre

Laisser un commentaire