Share
Hadopi suggère que le filtrage d’Internet se fasse sur les postes des internautes…

Hadopi suggère que le filtrage d’Internet se fasse sur les postes des internautes…

Ah le filtrage d’Internet, véritable serpent de mer qui revient quasiment chaque année sur la table, sûrement jusqu’à ce que les internautes baissent leur vigilance et cessent de protester contre cet ignoble dispositif indigne du pays de l’égalité et des droits de l’Homme.

Les Labs Hadopi viennent de mettre en ligne la dernière version de leur Livre vert sur les techniques de filtrage, et on y trouve encore de nombreux points laissant à croire que l’accès à Internet français tel que nous le connaissons pourrait bientôt n’être que de l’histoire ancienne si nous laissons les dispositifs proposés se mettre en place…

Tout d’abord, il faut signaler la disparition d’un passage contre la mise en place du DPI (Deep Packet Inspection) en France. Vous savez, ce truc mis en place dans certaines dictatures comme en Tunisie ou en Iran pour contrôler tout ce qui circule sur le net…

Dans la première version du Livre vert publiée en Octobre 2011, il était expliqué que le filtrage DPI intrusif utilisé pour contrôler la population ne pouvait être utilisé en France, car ce pays « fait figure de Mère Patrie en matière de Droits de l’Homme et de libertés constitutionnellement garanties« .

Pourquoi avoir abandonné ce passage ? Probablement car Hadopi envisage de passer à Hadopi 3 et de contrôler les téléchargements directs et le streaming sur des sites comme Megaupload, ce qui ne peut être fait qu’en opérant une surveillance intrusive de la navigation des internautes français (bienvenu en Chine !).

Mais Hadopi note aussi que des personnes avec de bonnes connaissances techniques seraient tout à fait capables de contourner la censure et le blocage des sites. Hadopi parle ici de garantir une « égalité d’accès aux contenus sur Internet entre une sphère composée de personnes qui ont des connaissances techniques permettant de contourner les mesures de filtrages et d’accéder même illégalement à des contenus (films, musique…) et une autre sphère de personnes qui ne les posséderaient pas (et qui continueront donc à payer pour accéder à des contenus que d’autres obtiennent gratuitement)« . Jolie tournure pour justifier un filtrage chez tout le monde en utilisant l’excuse de l’égalité ^^

Or donc comment faire pour contrer ces vilains bidouilleurs ?

Les Labs Hadopi plaident pour  « des solutions centrées sur l’utilisateur qui placent l’initiative de ce dernier au cœur du processus de filtrage« . En gros, vous accepter vous-même d’être censuré, au risque autrement d’assumer une utilisation illégale de votre accès à Internet…

Hadopi nous offre donc le choix entre la surveillance abusive de tout l’Internet français, ou la surveillance abusive des postes personnels o-O

Alors même que les organisations censées nous représenter sont bien incapables d’expliquer comment du contenu illégal a pu être détecté en passant par leurs accès à Internet, cela fait plus que tache dans le paysage web français. ..

Pour moi, ce serait comme décréter que la lutte contre l’usage par les français de Marijuana justifierait la pose de détecteurs individuels au sein du domicile de tout un chacun, ou de détecteurs collectifs dans les conduites d’aération des entreprises ou bâtiments publics, afin de lutter efficacement contre l’utilisation de cette drogue. Ou bien qu’un contrôle obligatoire du respect des normes d’hygiène soit imposé dans les cuisines de tout le monde (pour faire respecter l’égalité) afin d’offrir aux français une meilleure santé, et pour contribuer à l’économie des restaurateurs et des entreprises agro-alimentaires qui nous offrent des plus déjà préparés (moi aussi je peux aller loin dans le délire).Ce serait très clairement disproportionné vu l’atteinte faite à nos vies privées…

J’espère que nous n’allons pas laisser passer un tel manquement à nos droits fondamentaux pour pouvoir permettre à quelques acteurs de l’économie des loisirs (pour rappel, les synonymes de loisir sont : délassement, détente, distraction…) de tenir encore quelques années avec un modèle économique dont plus personne ne veut, sauf les majors ^^

Source + image

7 Commentaires sur cet article

  1. Olivier

    « Pour moi, ce serait comme décréter que la lutte contre l’usage par les français de Marijuana justifierait la pose de détecteurs individuels au sein du domicile de tout un chacun »
    => Faudrait pas que ça leur donne des idées non plus…

    Sinon, par soucis d’égalité, puisqu’il est difficile de niveler par le haut en matière d’instruction, le mieux serait de sanctionner ceux qui ont l’outrecuidance de se former/informer eux-mêmes (par exemple en les jetant en prison, en rétablissant la peine de mort pour les cas les plus graves, …). Non seulement on ne contournerait plus Big Bro’, mais en plus on serait tellement crétins qu’on comprendrait mieux que les mesures prises par nos dirigeants sont dans notre intérêt, dans l’intérêt général, commun, collectif, celui du peuple, tout ça… Et on obéirait plus volontier, ce qui faciliterait quand même la vie de pas mal de monde.

    De belles perspectives d’avenir…

    Répondre
  2. Ça me rend réellement malade de voir des trucs pareils.
    La France devient de pire en pire chaque jour, c’est déprimant…
    Bientôt ils proposeront de placer un flic dans chaque foyer Français. Comme ça on règle d’un coup les problèmes de piratage, et de chômage!
    Pays de merde…

    Répondre
  3. « Hadopi nous offre donc le choix entre la surveillance abusive de tout l’Internet français, ou la surveillance abusive des postes personnels »

    quel choix ? la surveillance de tout l’internet n’est pas réellement possible (financièrement).

    et c’est pas l’hadopi(po) qui va venir m’installer un mouchard sur ma machine donc retour case départ.

    ils essayent tant bien que mal de trouver un moyen de survivre vu que toutes les portes se fermes unes à unes.

    une fois cette cartouche utilisée, il leur restera quoi ? pas grand chose…

    Répondre
  4. gloubiboulga

    comme le dit david, hadopi se meurt, il faut qu’elle justifie les millions engloutis pour rien, si ce système voué à l’échec veut survivre !!!
    de plus quand on lit se genre de news « http://www.lepoint.fr/culture/frequentation-record-depuis-45-ans-pour-les-cinemas-francais-en-2011-04-01-2012-1415087_3.php »
    on a envie de se tordre de rire..!
    au revoir hadopi(toyable) !!!

    Répondre
  5. Olivier

    Ce qu’ils oublient aussi c’est que ce ne sont pas seulement les experts techniques qui pourront contourner. En quelques semaines (jours ?), c’est à peu près certain que tout le monde pourra télécharger le logiciel de contournement – et sans doute encore plus facilement que l’usine à gaz qu’on aurait à installer pour être surveillés.

    En matière de numérique, les barrières ne progressent pas plus vite que les méthodes de contournement, va bien falloir qu’ils l’acceptent.

    Répondre
  6. Quentin

    C’est la qu’on est content de faire master en info + spécialisation réseau 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire