Rejoignez les
34722 abonnés

Comparons les prix des gadgets électroniques depuis les années 70 jusqu’à aujourd’hui

Publié le par Nikopik dans la catégorie Culture, Low Tech

Avoir une passion pour les appareils électroniques est un hobby qui peut vite vous coûter cher !

500 € pour un téléphone portable, plus de 1000 € pour un ordinateur fixe haut de gamme…
Les prix des gadgets actuels semblent plutôt tirés vers le haut non ?

Et bien pas tant que ça quand on les compare avec les prix de leurs ancêtres…

Plus de 7000 $ l’ordinateur Apple II, il fallait vraiment le vouloir à l’époque !

Surtout quand on voit de quoi ces bécanes étaient capables ^^

Source



10 réponses à Comparons les prix des gadgets électroniques depuis les années 70 jusqu’à aujourd’hui

  1. Yann

    Les prix à l’époque étaient dingue mais il faut comprendre aussi que les composants étaient vraiment très chère et il n’y avait pas de système de production comme l’on a actuellement.

    C’est donc à relativiser ;)

  2. Ina

    « Plus de 7000 $ l’ordinateur Apple II, il fallait vraiment le vouloir à l’époque ! »

    FAUX !

    Il coûtait 2 638€ à l’époque. Le 7000€, c’est aujourd’hui si tu voulais l’acheter.

  3. Jerem76

    @Ina: Non les 2638$ de l’époque si ont les ramènent au coup de la vie d’aujourd’hui cela donnerais 7770$, sinon on ne pourrait pas faire la comparaison

  4. Zamus

    Je me souvient d’avoir bassiné mes parents pour un CPC 6128 couleur, c’était (je crois) 4200Fr à l’époque, exorbitant. On était jeune on s’en rendait pas compte mais les machines coûtaient la peau des fesses. Aujourd’hui les machines coûtent plus rien, c’est les jeux console que je trouve exorbitant.

  5. Chuck

    Au début des années 80, l’apple 2e coutait un peu moins de 25000 balles (soit environ 3800 euros) en fonction des options càd l’unité centrale, le duodisk, l’écran plus éventuellement la carte 80 colonnes ce qui faisait monter la mémoire à 128 gigantesques kilo-octets mouarf!

    Pour l’anecdote, l’unité centrale, valait un peu moins de 1500 balles (230 euros) sortie d’usine et était facturée au client plus de 16000 balles.

    Bref apple toujours égal à lui même…

    J’avais réussi à acheter le mien d’occase pour 16500 tout compris…

    Je l’ai toujours d’ailleurs, bon dans un carton dont il n’est pas près de ressortir, enfin, si, peut-être, si un jour j’ai du temps à perdre et que je me sens de ressentir à nouveau le frisson d’un gamin jouant a Wargame en essayant de pirater mon PC de course par le port série pour aller lire un BBS ou les newsgroup sur le net, genre:

    http://www.youtube.com/watch?v=0EAYmlVWHNs

    Lol, c’était la séquence émotion…

  6. Datawolf

    J’avais en tête que mon Apple //e avait coûté une brique à l’époque (81). Mais avec ses 2 floppies, son extension mémoire, son joystick et son imprimante, ça devait être un poil plus !

  7. gloubiboulga

    j’dois avoir une Dot Matrix quelque part dans ma cave… j’la brade à 1000 $… Ca intéresse quelqu’un..? ;-)

  8. zitoune

    Assez d’accord avec l’article, mais à relativiser également. Si les coûts ont « baissé », il faut voir que l’amortissement des coûts des investissements en R&D qui justifie (en partie) cette baisse des prix.

    Je m’explique. Imaginons un instant qu’un composant (ex. de la RAM) n’existe pas. Si un gadget sort avec de la RAM dedans cette « innovation » aura un coût monstrueux ! On était à l’aube de beaucoup d’innovation. Aujourd’hui je ne pense pas qu’il y ait autant d’innovation, mais les produits sont des améliorations de ce que existe déjà (et donc, dont le coût a été amorti). A voir la prochaine vraie innovation, qui se payera certainement au prix fort ! Tiens, y’a pas un article sur les imprimantes 3D ?

    Sinon, j’ai commencé avec un ZX-81 avec 1ko de mémoire vive… oui oui 1 kilo octet !!! mais je ne sais pas combien ça avait coûté :)

  9. Vinylourson

    Euh … y a que moi que ça choque l’imprimante HP à 899£ ? Manquerait pas une virgule par hasard ?

  10. David

    Ces statistiques sont mal adaptés. On ne peut pas remettre au prix d ujour en se basant uniquement sur l’inflation. Enormémùent d’autres paramètres sont à prendre en compte malheureusement.

Ajouter un commentaire