Share
Vous saurez tout sur SOPA, la Hadopi version américaine

Vous saurez tout sur SOPA, la Hadopi version américaine

Si vous avez dû voir ces derniers jours qu’en France, Hadopi est en pleine tourmente, aux Etats-Unis leur version de loi pour contrôler ce qu’il se passe sur Internet (sous couvert de l’excuse de la protection intellectuelle) baptisée SOPA pour Stop Online Piracy Act est en passe d’être votée et s’annonce bien pire que ce que l’on imaginait…

Pour résumer la vidéo :

  • Les industries cinématographiques et musicales obtiennent le droit de censurer Internet pour protéger leurs intérêts comme elles l’entendent, que ce soit aux Etats-Unis ou à l’étranger.
  • Ils ont aussi le pouvoir de couper l’accès aux comptes bancaires ou aux comptes Paypal des sites enfreignant la loi (cela ne vous rappelle par Wikileaks et ses difficultés financières ?).
  • Des sites comme Facebook, Twitter, Google+ et Youtube vont devoir censurer leurs utilisateurs pour éviter d’être bloqués.
  • Les mesures prévues pour censurer les sites sont déjà inefficaces (comme en France en fait ^^).
  • Il s’agit surtout d’une très bonne excuse pour imposer une surveillance des internautes (comme en France, mais ça on ne nous l’a pas encore annoncé. Nous n’avons que quelques indices abondant dans ce sens…).
  • Si vous postez une vidéo avec une musique en fond ou que vous chantez vous-même une chanson, et que vous n’avez pas les droits de cette musique, vous risquez 5 ans de prison.

Jusqu’où sont-ils prêts à aller ? Aussi loin qu’on le leur permet…

Source

 

4 Commentaires sur cet article

  1. euh… alors soit ya plus personne sur internet et j’en connait qui vont se mordre les doigts soit on dit tous au revoir au web libre et indepedant. personnellement c’est a un moment comme celui si que je retournerai dans le deep web ^^.

    Répondre
  2. la liberté des uns fini là ou commence celle des autres.

    on voit clairement que les majors du cinéma et de la musique aux US ont énormément de libertés…

    Répondre
  3. @David Effectivement les majors américains (et français puisqu’il s’agit généralement des mêmes groupes) ont beaucoup trop de liberté.

    @kenygia Les darknets sont effectivement une solution, j’éprouve toutefois quelques difficultés d’ordre morales à les utiliser et à les recommander vu qu’on y trouve beaucoup des choses qui me hérissent le poil. Je préfère souscrire à un VPN qui sort dans un pays ou les droits sur internet ne sont pas soumis à ces abus.

    Répondre
  4. wolwerine69

    le vote de la loi est reporté et son auteur Lamar Smith est « financé » par le lobby « culturel »
    source http://www.pcinpact.com/news/67735-sopa-pipa-etatsunis-report-blocage.htm

    Répondre

Laisser un commentaire