Share
L’Elysée admet officiellement et publiquement la non-fiabilité d’Hadopi

L’Elysée admet officiellement et publiquement la non-fiabilité d’Hadopi

Suite à l’article révélant que des adresses IP correspondant au Palais de l’Élysée ont fait transiter des fichiers téléchargés illégalement, la résidence du Président de la République Française a réagi en démentant ces accusations.

Les arguments utilisés sont tout simplement explosifs pour Hadopi ^^

« L’Elysée dément qu’un de ses collaborateurs ait pu se livrer à de telles pratiques, expliquant que les adresses IP ne sont pas fiables car elles peuvent être piratées. »

Hadopi se base sur quoi à votre avis pour identifier à la chaîne les internautes et leur envoyer des avertissements, voire des sanctions ?

Vous venez juste d’admettre officiellement et publiquement en une seule phrase que le système de surveillance des téléchargements illégaux utilisé actuellement n’est pas du tout fiable, et qu’il peut y avoir des faux-positifs.

Merci pour cette belle phrase illustrant le fond de ma pensée mieux que je n’aurais su l’exprimer 😉

Mise à jour : Pour ceux qui doutent de la source RTL, Slate.fr a eu exactement le même son de cloche de la part de l’Elysée.

Source

26 Commentaires sur cet article

  1. Tel est pris qui croyait prendre

    Répondre
  2. Là est toute la beauté du discours !

    Répondre
  3. Y’a comme qui dirait un responsable communication à l’Elysée qui va être suspendu sur le champ !
    (sur le champ … Elysée … hahaha :p)

    Répondre
  4. C’était pas justement un argument avancé par les opposants d’Hadopi tantôt ?
    Mais que fait Open Office ??

    Répondre
  5. Ils ont tout-à-fait raison, on ne peut pas le leur reprocher, même si c’est avec du retard.
    Mais alors QU’ILS ARRÊTENT TOUT DE SUITE LEUR HADOPI qui se base sur des données non fiables !

    Répondre
  6. Et maintenant, il ne reste plus qu’à vérifier les IP du ministère de la culture, celle du siège de l’ump … On se marre bien en France quand même.

    Répondre
  7. Sébastien Donato

    A la limite, même pas la peine de « vérifier » : autant télécharger au hasard les œuvres des artistes les plus fervents partisans de l’HADOPI en se faisant passer pour l’Elysée, l’UMP, voir même l’HADOPI, puis les dénoncer après coup.

    Répondre
  8. Que dire? …
    C’est savoureux comme info !! Ce cas pourrait donc inspirer une JURISPRUDENCE.

    Répondre
  9. la résidence du Président de la République Française a réagi en démentant ces accusations

    Tu as un lien vers ce communiqué ?

    Répondre
  10. Sébastien Donato

    Slate.fr a contacté l’Elysée et eu le même démenti : http://www.slate.fr/story/47641/youhavedownloaded-telechargements-bittorrent#dementi

    Répondre
  11. Justement c’est à cause des faux positifs qu’ils ont inventé le délit de « non sécurisation de la connexion ». En gros, à toi de faire en sorte qu’on pirate pas ton WiFi ou ton adresse IP… Mais en l’occurrence : « Faites ce que je dis, pas ce que je fais »

    Répondre
  12. C’est pas punissable par l’HADOPI, ça, la non-sécurisation de la connexion ? 😀

    Répondre
  13. L’arroseur arrosé, réinventé. Quelle bande de pauv’ cons!

    Répondre
  14. « Oui mais nous c’est pas pareil! »

    Répondre
  15. Ils ont oublié de dire qu’ils n’avaient pas de parefeux OpenOffice sous la main pour protéger leurs adresses IP.

    Répondre
  16. Nikopik cité sur Gizmodo France !

    http://www.gizmodo.fr/2011/12/17/l%E2%80%99elysee-telecharge-des-films-et-de-la-musique-illegalement.html

    Et sur TorrentFreak depuis hier je crois.

    Répondre
  17. J’en profite pour suggérer une amélioration :

    l’affichage Heure:Minutes en plus de la date pour les commentaires ?

    Répondre
  18. @ Arkthus c’est justement ce que HADOPI te reproche pas le téléchargement en lui même mais le fait que ta ligne ai put être utilisée pour le faire !
    Reste que soit la société privée qui se charge du flicage des internautes s’est planté (fort probable un petit malin a détourné les IP pour télécharger en toute tranquillité). Soit l’Elysée avec tout ses moyens n’a pas réussi a mettre en place la sécurisation de son internet qu’il demande au simple citoyen de mettre en place soit un petit malin à téléchargé intouchable pour le passer a nicolas
    Dans tout les cas HADOPI out !

    Répondre
  19. Et PAN hahahaha !

    Espérons que cela crée une révolte généralisée contre HADOPI !

    Répondre
  20. Les gars, pensez surtout à faire circuler l’info partout. Si vous comptez sur les copains de Sarko à la télé ou dans la presse pour faire passer l’info, c’est pas gagné….
    Copier-coller du lien dans tous les sites de presse et de télé !

    Répondre
  21. Il est tout à fait risible de constater que les lois dont l’Elysée était à l’origine sont aussi mal comprises. Mine de rien, la Hadopi liée au piratage avait été déclarée non constitutionnelle par le Conseil d’Etat, justement de par l’argument utilisé par l’Elysée ici, d’où la Hadopi 2, qui sert à couper Internet pour non sécurisation. Bref, ce sont en effet tous les arguments des opposants de cette loi absurde qui sont résumés dans le démenti de la Présidence, en une seule phrase. Magnifique… Et on s’étonne que la France recule dans le domaine d’Internet face aux autres pays…

    Répondre
  22. et là, c’est le drame 🙂

    l’hadopi(po) est dans la mouise.

    les adresses ip ne sont pas fiable, ils n’ont pas le droit de demander aux FAI de filtrer et sont incapable de gérer le streaming hormis en faisant fermer les sites…

    mais je suis sûr qu’ils vont trouvé un subterfuge, ils sont très doués pour faire prendre des vessies pour des lanternes ^^

    en tout cas ça doit faire sacré séisme dans leurs locaux.

    Répondre
  23. C’est bien beau de vouloir fliquer tout le monde pour en avoir le controle. Mais quand c’est des incapables (car il faut appeler un chat un chat hein), bein on s’emmelle vite les pinceaux.
    Quelqu’un est chaud pour faire un recap des fails de l’année avec nos cancres du gouvernements ?
    Entre les relations politiques douteuses, les rapports scandaleux, les fails pervers, les lois absurdent ne respectant rien, enfin, sérieux, va falloir faire le ménage un jour ! Enfin je veux dire, un grand coup de kar…

    Répondre
  24. Conseil pour nos informaticiens du nain: Quelle idée de se baser sur les adresses IP pour fliquer les gens. Moi, j’utilise 127.0.0.1 partout, je ping sans problème, je ne suis jamais vu mais bon, au niveau download, c’est très très moyen…. :o)
    PS: et je stocke tout mes fichiers dans /dev/null pour pas être embêté. C’est super top… Mouarf.

    Répondre
  25. liberté - liberté numérique

    Ct’enfumage. Officiellement ce gouvernement devrait etre dissout sur le champ.
    C’est un détournement de fond public, c’est inacceptable.
    Ce gouvernement met en danger le pays, son avenir, ces citoyens, et l’avenir de nos enfants.
    Ce gouvernement et la voix du non-sens, ventant les mérites et facilité d’une création d’entreprise ou tout autres airs de pipo. La réalité et tout autre, c’est l’impossibilité d’obtenir un financement de quelques milliers d’euros pendant qu’au meme moment l’Etat DETOURNE et BRULE des millions d’euros, l’argent DU PEUPLE , POUR LE BIEN COMMUN ( construction d’ecoles, fincancement de projets, amelioration des transports en commun, recherche et developpement, etc…)

    Depuis quand l’argent des impots sert a financer des multinationales du secteur privé.

    Quand PDG est incapable d’adapter son entreprise au marcher, on le vire avant que l’entreprise ne coule.

    On n’emploi pas des méthodes digne de la mafia, se servant de la cupidité d’un gouvernement pour détourner l’argent du contribuable.

    NON MAIS !!!

    Répondre
  26. Arrête de te faire manipuler: ce que tu n’as pas compris c’est que les politiques et la synarchie derrière veulent plus de contrôle que les IP donc comme ils ne pouvaient l’imposer directement, ils créent le problème via le piratage possible des IP, ensuite ils viendront la bouche en cœur te dirent:

    « les IP ne sont pas fiables, vous le savez vous nous l’avez démontrer, donc pour répondre au problème que vous avez parfaitement remarqué on met une puce RFID à tous et on supprime carte bleu et de crédit et carte d’identité et passeport ». Boom, tel est prit qui croyez prendre.

    Et le peuple marche dans la combine, un peu comme l’UE et l’Euro d’ailleurs… Au passage du RFID y’en a dans les vêtements déjà et j’ai vu des chaussures de foot avec puce rfid pour « mesurer tes performances ».

    Le futur, le progrès, l’esclavage 3.0, après le 2.0, cad le salariat.

    Répondre

Laisser un commentaire