Share
iTunes, un cheval de Troie à la solde des gouvernements

iTunes, un cheval de Troie à la solde des gouvernements

Julian Assange, la bête noire des gouvernements qui s’est fait connaître en fondant Wikileaks, a lancé un énorme pavé dans la mare il y a de cela quelques jours :

Il affirme rien de moins qu’iTunes contient volontairement une porte dérobée (backdoor en anglais) qui permet à certaines agences gouvernementales d’accéder aux données des ordinateurs où le logiciel de gestion musicale d’Apple est installé à l’insu des utilisateurs !

« iTunes a une faille et celle-ci est automatiquement utilisée par certaines entreprises de surveillance pour prendre le contrôle de n’importe quel ordinateur sur lequel fonctionne iTunes »

Selon Julian, il ne s’agit pas d’une faille du logiciel qu’exploite les services secrets, mais d’un accès délibéré pour permettre l’espionnage des données.

Il ajoute que le cas d’iTunes n’est pas isolé, et que de nombreux logiciels populaires, ainsi que les téléphones sont eux-aussi livrés avec des mouchards permettant à certaines gouvernements d’espionner les faits et gestes de leurs concitoyens…

Ces révélations sortent au moment où Wikileaks vient de diffuser de nombreux documents prouvant que de nombreuses sociétés sont utilisées pour espionner les citoyens de nombreux pays, et on ne parle pas ici de la Syrie ou de l’ex-dictature tunisienne, mais de pays censés lutter pour les droits de l’homme et la liberté d’expression, comme la France par exemple…

Ce scandale va-t-il parvenir aux oreilles de la majorité des citoyens français ? Permettez-moi de douter que TF1 en fasse son sujet principal au Journal de 20h…

Et l’on se rapproche encore plus de 1984 grâce, entre autre, à Apple. Et dire que cette entreprise prônait la liberté en se plaçant comme une rebelle dans un monde inspiré du livre d’Orwell…

PS : Notez tout de même que Blackberry et Google figurent aussi dans la liste des entreprises dont il est facile d’extraire vos données, mais au moins cela passe par un espionnage au DPI (Deep Packet Inspection, je reviendrais sur ce sujet lors d’un prochain article). Ici ce qui est particulièrement choquant, c’est qu’Apple permette l’espionnage des gens en collaborant intentionnellement avec les gouvernements.

Source

10 Commentaires sur cet article

  1. Il est clair qu’on voit venir le temps de la dictature électronique à la Zorglub, mais en plus sophistiqué.

    Voir notamment ce document
    http://bit.ly/nnXChj

    Répondre
  2. Et il y a des preuves? Ou vous colportez juste des ragots d’un mec qui cherche à se faire de la pub?

    Répondre
    • Je retranscris les propos d’un mec qui a su jusque là toujours prouver ses révélations à coups de preuves écrites.
      Ce n’est pas le genre du personnage de faire un buzz à partir de rien du tout seulement pour assoir sa notoriété : il n’en a pas besoin, et il ne serait plus crédible si c’était réellement le cas.
      C’est pour ça que j’en parle 😉

      Répondre
      • Moi pour ma part ça ne m’étonnerai pas d’Apple avec tous les mouchoirs qui ont ete trouver sur l’iPhone au cours des release soft…
        Je crois a ce que ce « Mec » avance.

        Merci pour l’info Nikipik

        Ps : c’est beaucoup plus facile/simple de poster des messages avec l’ipad depuis que tu as effectue le changement d’inteface sur le site

        Minicou

        Répondre
  3. Jean Beb'z

    *Blackberry et Google figure aussi*

    Je dirais plutôt

    *Blackberry et Google figurent aussi*

    🙂

    Répondre
  4. Si ça se confirme, je me réjouirai de n’avoir jamais installé cette daube sur un de mes ordis, mais j’attends qu’il en dise plus, et surtout qu’il le prouve. Ça m’intéresserait aussi de voir cette liste et de savoir ce qu’ils appellent « prendre le contrôle ».

    Répondre
  5. Rien que le fait qu’un programme tente de s’exécuter automatiquement au démarrage de l’ordi peut mettre la puce à l’oreille.

    Un bon pare-feux peut aussi nous surprendre par la quantité de programmes demandant une connexion sortante sans raison valable.

    Et il n’y a pas qu’Itunes, les logiciels d’Adobe sont de vrais virus également, même si le pire reste Windows qui a un service spécialement dédié pour permettre de prendre le contrôle de l’ordi à distance.

    Répondre
  6. Une petite infographie sur le cloud d’Apple, qui va renvoyer l’espion iThunes au musée:
    http://bruno.kerouanton.net/blog/2011/06/08/all-your-data-are-belong-to-us/

    Mais bon, tant que des c… achètent…

    Les vrais fans diront bien que Steve voyant désormais tout là ou il est… peu leur importe :o)

    Répondre

Laisser un commentaire