Share
L’arrivée des pages Business sur Google+ : une bombe à retardement

L’arrivée des pages Business sur Google+ : une bombe à retardement

L’arrivée de la possibilité de créer des pages Google+ pour des entreprises, associations, marques, groupes, etc… n’est pas passée inaperçue sur la toile !

Beaucoup d’utilisateurs, blogueurs, entrepreneurs, etc… se mettent à créer leur page sur ce réseau social, dans l’espoir de drainer encore plus de suiveurs et donc de visiteurs potentiels.

J’ai moi-même testé cette nouvelle fonctionnalité pour voir ce qu’elle pourrait apporter aux entreprises, et aussi à Nikopik.com 😉 et si la première impression que j’ai eu était très mitigée, le potentiel qui s’annonce est extrêmement prometteur…

Quelles sont les différences entre un profil personnel et une page Business sur Google+ ? Pour le moment, elles sont plutôt minimes. En apparence, il s’agit exactement de la même chose qu’un banal profil Google+  quelques détails près, le principal étant qu’il n’est pas possible pour une page d’ajouter un contact avant que ce dernier vous ait lui-même ajouté ou cité.

Profil Google+
Profil Google+

 

Page Google+
Page Google+

Quelle est donc la valeur ajoutée d’une page Business par rapport à ce qui existe sur Facebook ? Google nous aurait fait patienter durant plusieurs mois avec une fonction très demandée pour nous offrir exactement la même chose que ce qui existe, mais avec encore moins de possibilités ? En fait, comme dirait Fox Mulder, la vérité est ailleurs 😉

Principal changement, qui va parler à toutes les entreprises et organismes en quête d’un meilleur référencement : si vous avez une page sur Google+, elle sera fortement mise en avant dans les résultats de recherche de Google, et ce d’autant plus si vous avez de nombreux suiveurs et personnes qui ont « plussoyés » votre page !

Autre innovation importante, Direct Connect de Google+ : cette fonction va vous permettre d’afficher un lien vers votre page Business Google+ directement depuis les résultats de recherche de Google, et les utilisateurs pourront même vous ajouter à leurs cercles sans repasser par Google+.

Seulement un lien ? En fait non, bien plus que ça : une description complète de votre marque / entreprise / association, etc…

Voici un aperçu de ce que cela donnera avec des résultats de recherche en tapant le mot clé de recherche Twitter, capté par Cyrus Shepard (associé et consultant chez SEOMoz, une entreprise d’optimisation de référencement plutôt reconnue) durant une recherche, à un moment où Google faisait des tests :

Vous commencez à mieux percevoir l’intérêt d’avoir une page Google+ ? Votre marque sera fortement mise en avant dans les résultats de recherche de Google, et ce d’autant plus si vous êtes très suivi ! Voici la véritable bombe de Google, celle qui va causer une adoption massive par les entreprises, et à terme les utilisateurs qui ne figurent pas encore sur le réseau social Google+.

Toutefois, je calme tout de suite les entreprises qui vont s’engouffrer dans la création d’une page Google+ « car il faut y être » : ne reproduisez pas les mêmes erreurs que sur Facebook ! Vous devez offrir du contenu intéressant et avoir une vraie communication fonctionnant dans les 2 sens avec vos abonnés, sous peine d’avoir des dizaines de suiveurs, mais une l’absence d’actions de leur part sur votre page qui vous relèguera à un classement inférieur pour votre référencement.

Et puis c’est plus sympa de parler avec des gens intéressés que de ne faire que leur envoyer des offres, sinon on appelle cela de la publicité et pour ça il y a Adwords qui fonctionne plutôt bien 😉

Source

15 Commentaires sur cet article

  1. Ça couplé avec le système de Street View dans les boutiques et le monde du commerce sera complètement chamboulé !

    Répondre
  2. Très sympa à lire ton article !

    Répondre
  3. Un souci dans ce type de « référencement ». Si j’ai bien compris, la marque est -de fait- bien référencée, pas le site… Et dans les résultats de Google, un clic approximatif d’un internaute lambda conduit sur la page Google+… Pas sur le site marchand.

    Répondre
    • Cela fait partie des limites de ce nouveau système… Google deviendrait bientôt hébergeur ? Favorisera-t-il plutôt la page de l’entreprise (ce que je crois) ou la page G+ ?

      Répondre
      • DarkSide

        Personnellement, je pense que Google favorisera le site officiel de l’entreprise mais à coté, dans un encadrer (comme sur la photo de l’article), il y aura les infos de l’entreprise (ou autre organisation) lié à sa page G+. Si celle-ci n’a pas de site internet alors il référencera directement la page G+. Et je pense que c’est un vrai plus (désolé du jeu de mot) pour les petits organises tels que les ASBLs, groupes de musique débutant et autres…

        Répondre
  4. Ce qui manque sur G++ c’est une service Style http://www.rssgraffiti.com/ qui permet de poster automatiquement à partir d’articles de blogs (à partir du RSS)

    Vous en connaissez pas de service équivalent ?

    Répondre
  5. @jok, à mon avis, c’est une question d’heures ou de jours avant que ça arrive via une extension.

    Répondre
  6. Si j’ai tout compris l’article, cela veut dire qu’avoir une page G+ avec beaucoup de followers permettrait de se favoriser et donc de « casser » la neutralité (supposée ?) des résultats de la recherche ? Google va mettre en avant son produit et donc les entreprises au détriment de la pertinence des résultats de à la recherche ?

    On est tombé sur la tête là ou c’est moi ?

    Répondre
  7. Super nouvelle sa ! Peut-être plus d’entreprise se pencheront sur Google+, ainsi que de nouveaux utilisateurs..

    Répondre
  8. +Jok & +Christophe (oui, il faut être à la page!), l’API Google+ n’est actuellement qu’en read only mais dès qu’elle permettra d’écrire des infos sur la plateforme, l’équivalent de RSS grafiti apparaîtra très certainement dans les jours suivants… A suivre…

    Répondre
  9. @Benoit A mon avis , c’est voulu que l’API n’est qu’en read-only … et je pense que cela le restera ainsi…

    Répondre
  10. En lien avec ça, j’ai fait des petits mockups de l’intégration qu’on pourrait envisager dans Google et… dans Gmail : https://plus.google.com/104627284419784468591/posts/97dAA3A29Ju

    Je trouve ça plutôt intéressant, tant pour l’utilisateur qu’en réponse bien plus puissante que les fanpage à la problématique des marques sur les réseaux sociaux.

    Répondre
  11. Bravo pour cet article, je fais un tour des articles parlant de ces nouvelles pages Google + et c’est à mes yeux certainement le plus complet jusqu’ici !

    Répondre
  12. Comme dit dans un autre article, il va etre difficile de gerer et d’ajouter du contenu sur deux pages en meme temps (fb et g+) alors si le fait de creer une page google+ qu’on n’actualisera de toutes façons pas beaucoup et qui penalisera le referencement le cas echeant, je pense que je vais m’en tenir à Facebook.

    Répondre
  13. Bonjour Nicolas,

    il s’agit d’une bombe, en effet, qui va détruire rapidement une bonne partie des 700 000 emplois du web Français et ruiner un certain nombre de start-up…

    C’est pour cette raison qu’un certains nombre de professionnels du web, dont nous même, avons commencé a détruire notre page Google+ entreprise.

    Car le dessein de Google, comme tu l’as suggéré mais pas assez développé, est de mettre en avant ces pages, qui vont occuper l’espace des serps. Déjà que celles-ci se réduisent a 4 résultats naturels … il suffit d’y ajouter ces pages (qui sont annocnées payantes pour 2013) pour que 100% des serps sur de nombreuses requetes ne soient que des services Google payants.

    Mais en allant plus loin, et plus près, sur les véritables intentions de Google, il s’agit bien d’un chemin pour s’affranchir de tous les intermédiaires et acteurs du web professionnel. Tous ces services payants (analytics, map, shopping, page entreprises) vont devenir non seulement indispensable pour ceux qui s’y aventure, mais vont rendre leur site obsolète, ce que Google a décidé en forcant les Google adresses au début, puis les pages entreprises a venir.

    Inutile donc de faire un site, Gogle va faire en sorte que la page entreprise suffise au visiteur. Fini la création de site, le graphisme, les services de référencement, le SEO, les boutique en ligne … tout ce beau monde au chômage et les start-up la clé sous le paillasson …

    Pour les entreprises Françaises (et du monde) , elles devront toutes ouvrir leur porte monaie a Google … et vu la crise Américaine, le géant outre-atlantique ne va pas se gèner !

    Voilà donc la bombe Google !

    Donc , comme beaucoup, nous avons définitivement supprimé notre page Google+ entreprise.

    Répondre

Laisser un commentaire