Share
Des blogueurs français menacés de mort pour cause de révélations trop dérangeantes…

Des blogueurs français menacés de mort pour cause de révélations trop dérangeantes…

L’émission humoristique « Le service après-vente des émissions » fait souvent une blague récurrente : si une personne ose critiquer le gouvernement ou même le président de la république française, il est tout de suite averti par la phrase suivante : « Oh tu vas avoir des problèmes toi, de gros problèmes ».

Si cela nous fait en général bien rire, il semble que dernièrement la réalité rattrape l’humour… Et  c’est extrêmement grave pour la liberté d’expression en France…

Les blogueurs du site Reflets.info ont été prévenus qu’ils se « feraient buter » s’ils continuaient à enquêter sur le Deep Packet Inspection (une technologie permettant d’analyser les contenus qui transitent sur Internet et aussi de pouvoir les censurer à la guise d’un gouvernement), et les relations entre ces méthodes de bâillonnement de la liberté d’expression et les dictatures Libyenne et Syrienne.

Quel lien avec la France ? La société française Amesys vend ces solutions de censure qui portent atteinte aux droits de l’homme, et a été grandement aidée par notre actuel gouvernement pour cela.

Un dossier dérangeant et explosif, surtout à l’approche des futures élections… De quoi faire perdre le sens commun à certaines personnes haut placé ?

Source

11 Commentaires sur cet article

  1. Jean Bébouz

    « ont été prévenus »

    Par qui ? Le gouvernement ? Ou la société Amesys ?

    Enfin bref, c’est peut-être une solution pour dégager Sarko de l’Elysée ^^

    Répondre
  2. Heureusement que les élections arrive, le gouvernement Sarkozy fait de plus en plus peur…

    Répondre
  3. En même temps, je pense qu’il faut être assez naïf pour penser que les journalistes peuvent exprimer leur opinion sur tous les sujets en toute liberté…
    Là on le sait car les auteurs ont rendu cette menace publique, mais il doit arriver bien des cas où nous ne sommes pas au courant.

    Les menaces et les pots de vin sont des procédés qui sont aussi vieux que l’homme, et il n’y pas de quoi s’étonner. C’est un réaction très enfantine et viscérale: « tiens, prends mon gâteau et dis pas à maman que j’ai cassé le vase du salon… ».

    Même si mon discours à l’air fataliste (et il l’est certainement d’une certaines manière), lutter contre ce genre de pratiques, c’est simplement lutter contre la nature même de l’Homme.

    Répondre
  4. En même temps ceci n’est pas propre à M. Sarkozy qui n’est rien finalement d’autre qu’une marionnette comme tant d’autres par rapport à ceux qui se cachent derrière et tirent les ficelles…

    Répondre
  5. Aquarius

    On aurait aimé avoir des traces de la conversation, ou un enregistrement …

    Répondre
  6. Oh tu vas avoir des problèmes toi, de gros problèmes ….

    Répondre
  7. Comme dit Misanthrope7, un nouveau président ne va rien changer, Sarkozy est une vedette qui fait la couverture des magazines, chargé de communiquer, de représenter ceux qui prennent les décisions.

    Faut dire que quasiment nos messages sur la toile passent par les serveurs ricains dont les réseaux sont déjà surveillés par divers organismes comme Echelon (qui a son homologue « français » : Frenchelon).

    Par contre le cas de la censure devient plus grave ; à part crypter nos données, je ne vois pas quoi faire d’autre…

    Que disait le blog en question à propos d’Amesys ?

    Répondre
  8. Mais justement aux infos hier (france inter) amesys a été citée, dénoncée publiquement pas une ong, FIDH je crois.

    Donc c’est raté pour le coup de pression. Et comme dit aquarius, quand on balance ce genre d’info, il faut donner un peu de grain à moudre pour nous aider à vérifier …

    Répondre

Laisser un commentaire