Rejoignez les
34721 abonnés

90% des entreprises victimes de piratages, comment nous protéger ?

Publié le par Nikopik dans la catégorie Astuce, Sécurité

Même si l’un des groupes de hackers ayant défrayé la chronique ces jours-ci a jeté l’éponge (après seulement 5 jours d’hacktivisme…), la guerre des pirates contre le monde entier s’annonce loin d’être terminée.

Les hackers Anonymous viennent de pirater la section anti-cyberterrorisme des USA (ce qui est plutôt ironique) et ont volé 40 Tera-octets de données, rien que ça. Ils viennent de diffuser une partie de la documentation interne de l’organisation anti-hacking contenant :

- Des ressources sur la sécurité informatique (tutoriels, guides, etc…),
- La liste et les adresses des bureaux du FBI aux États-Unis,
- Des outils de hacking et de contre-hacking, normalement utilisés pour combattre les pirates…

Anonymous compte publier dans les jours prochains d’autres données sensibles, ce qui risque de donner encore quelques longueurs d’avance aux pirates de tout poil dans cette guerre menée sur Internet.

Mais y a-t-il de vraies raisons de s’inquiéter ? Ce n’est pas la première fois que des piratages se sont fait au cours de l’histoire de l’informatique après tout.

Sauf que cette fois-ci, cela a pris une telle ampleur que l’on peut même commencer à douter de la capacité des agences gouvernementales à arrêter ces vagues de piratages.

Voici quelques chiffres plutôt parlant, dévoilés dans une étude menée par l’entreprise Juniper Networks (une grosse boîte américaine spécialisée dans les réseaux et la sécurité informatique) :

- 90% des entreprises américaines ont été victime d’intrusions durant les 12 derniers mois.
- 1/3 estiment qu’il leur sera impossible d’échapper aux attaques des hackers durant l’année qui vient.
- Près de 60% ont même subi plus de 2 attaques.
- Toutes confirment la recrudescence des menaces sur les systèmes d’information.
- 40% ne connaissent pas la source de ces intrusions.

Que pouvez-vous faire à votre niveau pour protéger vos données ? 

- Diversifier vos mots de passe. Si vous utilisez le même mot de passe sur chacun de vos comptes en ligne, il va suffire qu’un de vos comptes soit piraté pour que potentiellement tous vos identifiants soient accessibles.

- Utiliser la fonction de connexion via HTTPS dès que possible (par exemple sur Facebook ou en utilisant une extension Firefox ou Chrome pour forcer la connexion en HTTPS sur la plupart des sites) afin que les données qui transitent entre votre ordinateur et le serveur du site soient illisibles pour de potentiels hackers.

- Éviter de conserver vos identifiants dans vos boîtes mails, sinon il va suffire d’avoir accès à vos courriers électroniques pour mettre la main sur toutes vos données personnelles.

- Vérifier si vous n’avez pas déjà été victime de piratage de vos données.

- Éviter de confier des données trop confidentielles ou importantes à des services de stockage en ligne. La mode du « Cloud » risque de provoquer des catastrophes plutôt conséquentes dans les prochains mois. Faites des sauvegardes des données que vous confiez à ces services. Si vous avez un site Internet hébergé sur un service d’hébergement en ligne, faites vous-mêmes des sauvegardes. Récemment 5 000 sites ont été perdus chez un hébergeur australien suite à une attaque particulièrement violente. A noter que les emails ont aussi été effacés…

Si vous avez encore d’autres idées de protection, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires afin que nous puissions compléter cette liste.

Source + Juniper



Ajouter un commentaire